Pas de Cère, grotte des Anglais

Pas de Cère / La grotte des anglais


Les gorges du Pas de Cère, en amont de Vic sur Cère, attirèrent dès le XVIIIe siècle des amoureux de la nature, poètes, naturalistes, peintres… Les promenades au fond de ces gorges inspirèrent ces petits excursionnistes qui furent aussi les pionniers du tourisme.

Jean Ajalbert, naturaliste et poète impressionniste dépeint ce lieu ainsi en 1893 :

ajalbert1.jpg« On me vantait le Pas de Cère. Promenade facile, trop facile, je pensais ! Et au départ j’éprouvais des craintes. Je redoutais quelque cascade apprêtée, une chute aménagée, l’artificiel un peu des sites qu’on renomme ! Il suffit de si peu de choses pour gâter une merveille !

Il n’est point de monuments, de granits invaincus des siècles ; qui n’aient subi l’outrage du passant !

Cependant, ma joie fut sans mélange, en cette promenade, qui me devint familière par la suite. Les gens du pays ont su respecter la nature, et jusqu’à présent, ceux qui ont passé ici, se sont contentés de passer. »

Un autre passant , Mr de Lanoye en 1800 fit aussi part de ses impressions :

« On m’avait souvent parlé du Pas de Cère. J’en avais lu de nombreuses descriptions, mais ni livre ni discours ne m’en avaient donné une insuffisante idée.

Lorsque nous l’aperçûmes au fond du vallon qu’un angle saillant de la route nous permettait d’embrasser tout entier d’un regard, un double cri d’admiration, s’échappa de mes lèvres et de celles de mon fils.

Les hautes et blanches parois de cette autre brèche de Roland et enguirlandée de verdure nous apparaissaient comme des cyclopes d’un temple colossal que la main des siècles aurait recouvert et environné d’une exubérante végétation. »

Départ de la rando : Parking du Pas de Cère.

Descendre à la cascade de Roucolle puis continuer à pied dans les gorges. Allez jusqu’à la passerelle que vous traverserez. Auparavant vous aurez observé des rochers révélant des visages. Ensuite continuez sur le sentier qui vous emmène dans un hameau puis continuez sur la route jusqu’à Vic sur Cère. Vous y verrez un ancien moulin et lavoir , mais dirigez-vous vers l’église pour repérer le balisage et vous montrez tout d’abord vers les cascades. La ville regorge de bâtisses du haut Moyen Age riches d’histoire.  En montant vous aurez accès à deux cascades avant d’accéder  au rocher de Maisonne.

Ce rocher marque l’emplacement de Castel Viel (Le Vieux Château).

castel-viehl.png

Datant de 1080 donc du Haut Moyen Age, les historiens l’identifient comme un château à motte ou motte médiévale. En effet pour la construire, il fallait se servir d’une butte naturelle renforcée de terre et de pierres coniques. Au sommet on érigeait une tour en bois protégée par une palissade. Au pied de cette motte se trouvait la cour entourée d’une enceinte sur talus et d’un fossé.

pierre-de-vic.jpgC’est là que le légendaire troubadour Pierre De Vic naquît vers 1145. A ce moment-là deux familles se partageaient le château : Les de Vic et les de Cère.



 Ensuite montez à la Croix qui surplombe la ville. Vous continuez à monter pour arriver aux maisons de La Garde que vous allez contournez pour  redescendre.  Vous arrivez dans une forêt. Un sentier sur la droite vous guide vers la Grottesdes Anglais. Son appellation est due à une erreur de traduction car en occitan, Huguenot se disait Ingliche, ce qui fut trop vite associé à English. 

Faire demi-tour et reprendre le sentier qui vous mène droit sur la route que vous traverserez. A gauche, le chemin vous mène vers une dernière cascade puis vous passerez devant un pigeonnier à l’architecture singulière.


« Durant l’Ancien Régime, le pigeonnier appelé alors colombier était le symbole du pouvoir et de la suzeraineté.

Les paysans ne pouvaient en posséder donc ne pouvaient non plus se servir de la fumure (déjection) des pigeons.  Mais à la Révolution, ce privilège lors de la nuit du 4 Août fut aboli. Le pigeonnier devint dès lors synonyme de liberté.

Celui-ci est de forme octogonal et monté sur piliers avec un toit couvert de lauzes. L’Europe pas moins de 12 formes de pigeonniers différents. »

Ensuite revenez vers le Pas de Cère par le même chemin que l’aller 

Cliquez sur le diaporama de la rando :




Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×