Grand tour du Palas (rando)

TOUR DU PALAS

25 AU 28 OCTOBRE 2014

AVEC LE CD FFME 17

 

 Val d azun ronde des lacs

JOUR 1

Depuis le lac du Tech (1231m d’alt), nous montons au refuge de Migouélou. Le sentier se fait un peu raide au début, puis le décor commence à changer en révélant des versants minéraux à l’approche du lac de Migouélou (2278m d’alt). Ce lac fut rehaussé d’un barrage à neuf voûtes en béton pour alimenter les sept centrales du val d’Azun. Un refuge accueille les randonneurs depuis 1972.

Une fois au refuge vous pourrez faire un petit sommet ou vous balader sur les rives en attendant que le soleil se couche derrière la barre rocheuse.

Une fois installés dans le refuge d’hiver, nous prenons l’apéro et dînons et faisons le point pour la journée suivante.

 

JOUR 2

Levés tôt, nous prenons notre p’tit déj sur la table dehors avec une vue imprenable sur la vallée d’un côté et le lac de l’autre. Le ciel est clair et promet une belle journée de rando jusqu’au prochain refuge. Prêts à partir, nous regardons ce lac qui offre toujours de nouvelles couleurs à sa palette avec de beaux effets de miroir. Nous le longeons pour gravir un versant sur lequel le soleil tape dur avant d’atteindre le col d’Artouste à 2472m d’alt. Petite pause pour admirer le paysage. Nous redescendons en direction des lacs de Carnau. Puis nous repartons vers le lac d’Artouste où la végétation se fait plus présente. Le ciel se teinte de gris et un petit vent frais se lève. Nous pique-niquons sur la rive ouest du lac. Puis nous nous dirigeons vers le sud où le soleil reparaît et nous suit jusqu’au refuge d’Arrémoulit construit au bord du lac du même nom. Nous nous installons et profitons des derniers rayons de soleil et filtrons de l’eau pour la soirée et le lendemain.

 

JOUR 3

On se lève assez tôt parmi les autres randonneurs et partons en direction du col du Palas. En chemin nous y croiserons un isard sur un névé glissant que nous devrons traverser avec précaution. Puis c’est un pierrier à remonter avant d’atteindre le col. Cette journée nous évoluons hors sentier. Une fois au col nous faisons une pause graine avant de continuer sur les pierriers côté espagnol. Sous le soleil ardent, nous progressons sur ces versants dégoulinants de roches et pierres qui roulent sous les pieds. Il faut bien choisir son itinéraire pour atteindre le Port de Lavedan. Puis on range ses bâton pour atteindre la brèche et passer de l’autre côté sous le regard inquisiteur d’un isard.

De l’autre côté nous commençons à descendre dans ces pierriers en suivant le GR grossièrement balisé. Enfin nous arrivons au niveau des lacs de Batcrabère pour la pause de midi. Après une courte sieste nous continuons à descendre au refuge de Larribet qui sera le dernier. Une source au refuge nous permettra de faire de l’eau puis nous savourons le confort du dortoir douillet mis à la disposition des randonneurs.

Puis le lendemain nous repartons en direction de la vallée en passant devant l’étonnant « toue » de Doumblas, abri vernaculaire des bergers.

Très belle rando !

 Cliquez ici pour le diaporama:

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×