Rando: vallon du Bitet en Ossau

Du vallon du Bitet au lac de Montagnon.

Avec le CD FFME 17

bitet-ossau-oct-20131.jpg

 

Nota Bene : Cliquez sur les noms des cabanes pour avoir plus d’informations les concernant.

Départ au bord de la route à 740m d’alt pour suivre le chemin forestier qui longe les gorges du Bitet. Ensuite nous prenons sur la droite un sentier qui monte dans la forêt et qui vous mène vers la cabane de Cujalate. Modeste cabane avec source captée. Elle comporte un bas-flanc pouvant accueillir 4 couchages et une cheminée à bon tirage. Du bois y est entreposé mais il faut l’entretenir en allant en chercher dans la forêt à proximité.

Petite pause puis on reprend le sentier qui traverse le bois et remonte sur une croupe. Regardez les troncs d’arbres, vous y verrez des traces de griffes qui pourraient avoir été faites par les ours slovènes présents en pays d’Ossau. En remontant ce vallon vous remarquerez qu’il est scarifié par des petits canyons où s’écoulent des torrents. En ce mois d’octobre, les pâtures encore bien verts sont tapissés de crocus. Enfin derrière un ourlet rocailleux, la cabane de Laiterine au toit recouvert de panneaux solaires pour le confort du berger, apparaît à 1680m d’alt. C’est l’heure du déjeuner. Ensuite nous nous installons et allégeons les sacs pour repartir vers le col d’Iseye à 1829m d’alt. Nous admirons le paysage puis redescendons vers les petits canyons bordés d’arbre dans l’espoir d’y trouver du bois mort pour se faire un feu à la cabane. Plusieurs tentatives, mais l’accès aux branches mortes se révèlent être trop périlleux donc nous nous rapprochons du canyon le plus près de la cabane. Là nous y trouvons du petit bois et quelques branches. Nous chargeons les sacs et repartons vers la cabane pour le trier et le recouper. Puis douche au soleil dans le torrent, thé sur la terrasse puis on regarde le soleil décliner sur cette belle vallée où les sommets lointains à l’allure très minérale contraste avec cette étendue verte et plongeante.

On rentre, on allume le feu et c’est l’heure de l’apéro. Dîner et on retrouve les duvets douillets.

imgp0689.jpg

Le lendemain on quitte la cabane à 9h00 après avoir regardé les premiers rayons du soleil rosir le sommet rocailleux du Pic Permayou. On se dirige vers le col d’Iseye une autre fois pour ensuite continuer en direction du Coig Arras. Puis on traverse en dévers avec vautours et gypaètes barbus tournoyant au-dessus de nous. Puis on arrive à l’ombre d’un versant où on découvre des gentianes encore en fleurs. Enfin on atteint le Col de Montagnon pour la pause graine. Une autre vallée s’offre à nous où nous redescendons parmi les laquets où malheureusement des chevaux foudroyés par la foudre témoignent de leur présence par leur funeste carcasse nettoyés par les vautours et autres charognards. Nous arrivons au niveau du lac du Montagnon  dont sa forme géométrique rappelle un cœur selon le point culminant où l’on prend la photo. Hors ici, le vent léger mais qui nous glace un peu l’échine nous pousse à redescendre par le pierrier un peu raide. Nous déjeunons près d’un laquet, puis repartons par une crête végétale d’où nous pouvons apercevoir le Pic du midi d’Ossau. Au col de Besse, nous continuons sur le GR de pays du tour de la vallée d’Ossau. Pause à la cabane de Besse (1572m d’alt). Nous repartons sur ce même GR à travers les forêts de feuillus jusqu’aux granges puis retour au véhicule.

 

Cliquez ici pour le diaporama:

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.