Vallée d'Ossau: rando raquettes

 

Vallée d’Ossau : rando raquettes

 Par le CD FFME 17

Cette vallée est le passage des pélerins de Saint Jacques de Compostelle.

 

 

 

 

Dernier weekend de Mars 2011.

 

 

 Nous sommes cinq dont deux initiateurs rando raquettes et équipés d'ARVA, pelles et sondes!!!

Le départ se fait au croisement des routes (refuge Gabas) (altitude 1060m). La route qui monte au Lac De Bious-Artigues est fermée l’hiver. Donc à 9 heures nous nous dirigeons vers ce lac en longeant le gave. Sur la droite on y voit une ancienne coulée de neige et sur la route quelques chutes de pierre (c’est pour cette raison que la route est barrée).

Attention départ! Avalanche: type neige mouillée et ancienne: elle a bien fondu: voir les arbres couchés sur le côté!

Puis nous coupons sur la gauche pour rejoindre le barrage car la route fait près de 3km. Sur un sentier de berger nous y découvrons des restes de squelette d’un animal, dont les os ont certainement été bien nettoyés par les gypaètes barbus.

 

Des gypaètes barbus sont passés par-là!

A quelques mètres à peine une construction vernaculaire : abri de berger creusé à même le sol.

Abri de berger


Nous montons jusqu’au barrage (1422m d’Altitude) où derrière le lac se dresse majestueusement le Pic du Midi d’Ossau.

Nous longeons le lac, mais nous bifurquons à droite dans la forêt pour élargir notre boucle et évitons pour un certain temps le GR 10. Les raquettes ne sont toujours pas chaussées. A plusieurs reprises nous avons chaussé pour déchausser ensuite quelques mètres plus haut.

Montée dans la forêt

 

 

Nous arrivons dans une clairière raquettes aux pieds et poursuivons jusqu’à une cabane de berger (cabane du Col Long d’Ayous : environ 1700m d’altitude) et ensuite nous rejoignons le GR10.

Clairière Col Long d'Ayous

Le sentier nous mène en bas des Pics d’Ayous et d’Arougos surplombés d’une corniche de neige qui menace de s’effondrer. En effet en marchant une déflagration nous surprend et des pierres se sont détachées et ont râclé la falaise.

Corniche du Pic d'Ayous

Puis les Lacs d’Ayous enneigés se succèdent : Tout d’abord le lac Roumassot ( environ 1800m d’altitude), derrière le petit Lac du Miey (2001m d’altitude) et enfin le Lac Gentau (1947m).

 

Montée vers le refuge

 

 

De l’autre côté du lac nous avons le refuge d’Ayous (dortoir avec matelas et couvertures : 15 personnes , il faisait 5°C et c’était très humide à l’intérieur). La salle hors sac très petite avec table pour huit donne vue sur le pic d’Ossau.

Refuge d'Ayous et vue sur l'Ossau Pic d'Ossau Notre salle de bain et point d'eau pour tout   

Nous mangeons et nous nous installons et découvrons le site. Derrière le refuge un autre lac enneigé et par derrière de nombreuses coulées de neige. Notre progression s’est faite dans une neige mouillée et lourde et cela allait être le cas le lendemain.

 

Coulées de neige : Comme le montre les photos, elles ont eu lieu en Mars. C’est le printemps avec un son redoux annonce la fonte des neiges. La neige se ramollit, la forte présence d’eau de fonte dans celle-ci l’alourdit et donc perd toute cohésion. Son attache au sol s’amollit. Ces types de coulée peuvent être très lourdes et très puissantes. Se produisant donc en fin d’hiver suite à un redoux, elles se situent surtout sur des versants bien ensoleillés. Elles sont spontanées. On les dit lourdes car leur densité est d’environ 350kg/m3 . Quant à leur vitesse elle varie de 20 à 30km/h.


Avalanches neige mouillée Avalanches de neige mouillée

 

La photo suivante montre un autre type d’avalanche que nous avons provoqué en jetant la neige que nous pelletions depuis la terrasse du refuge. Evidemment elle est minime et n’engendrait aucun risque pour nous ou d’éventuels randonneurs. Ici c’est donc une charge de neige qui a rompu le manteau neigeux. La pente était bien supérieur à 30°. La rupture de cette plaque était linéaire et montre que cette plaque friable reposait sur une couche instable. La neige devait être dure car la plaque s’amoncelle en fragments. Sur un versant de montagne, ce type d’avalanches est la cause de 70 à 80% des accidents mortels. Le passage d’un animal, d’un skieur peuvent la déclencher et c’est la plus redoutée des pratiquants de la montagne.

 

Avalanche type plaque

 

 

A gauche du refuge nous découvrons deux igloos pour deux personnes confectionnés pour des formations, initiation ou peut-être que le dortoir était complet.

Igloo et sa fosse à froid Admirons le site majestueux! Apéro-time!

Plus tard trois skieurs de rando nous ont rejoint. Ce fut l’heure des boissons chaudes, puis de l’apéro et du dîner.

JOUR 2

 

 

Le lendemain après avoir tout paqueté nous repartons en direction du Col des Moines pour ensuite faire le Pic, mais je commence à avoir un début de bronchite et je commence à vraiment peiner dans les dénivelés positifs. De plus les passages ne sont pas aisés à trouver.

Départ du refuge Départ Vérification Gps et cartographique

On trouve encore beaucoup de coulées de neige récentes dont une se déclenche devant nous. Comme on doit s’adapter au plus faible du groupe on décide de repartir vers le Lac de Paradis et de se balader dans la vallée. En plus les conditions météorologiques commencent à se dégrader.

Descente vers le gouffre après le lac de Paradis

Nous arrivons au Lac Paradis puis redescendons vers un gouffre ensuite nous descendons au Lac Casterau et nous nous dirigeons vers  la cabane de la Hosse.

arrivée à la cabane de la Hosse

Nous y jetons un coup d’œil et repartons à la cabane de Cap de Pount pour y déjeuner. La neige commence à tomber nous prenons les boissons chaudes à l’intérieur : cheminée, table, mezzanine avec matelas.


Cabane de Cap de Pount

Nous fixons les raquettes sur le sac à dos car maintenant il n’y a plus de neige. Nous redescendons tranquillement vers le véhicule en longeant le gave de Bious et en rejoignant le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Gave de  Bious

Cagouillarde ; )


Commentaires (1)

Laetitia
  • 1. Laetitia | 30/03/2011
Que c'est beau! Mais ça a l'air très sportif...
L'apéro-time avait l'air très sympa aussi...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.