La Vallée de Chaudefour

Tour de la vallée de Chaudefour

par les crêtes en passant par la Montagne de la Plate

et en finissant par Chambon des neiges.

 topo-chaudefour-2.jpg

Altitude minimum : 1137m / altitude maximum : 1854m

Dénivelé positif : environ 800m sans les cumulés

Distance : environ 18km

Départ parking de La Maison de La Réserve Naturelle à 1137m. Il ne faut pas prendre le chemin forestier de la vallée mais celui qui part à gauche et qui monte légèrement dans la forêt. Il faut le longer jusqu’à sortir de la zone boisée, repérer une pierre à droite pour passer au-dessus du barbelé. On distingue le buron de La Plate au loin sur la gauche. Il faut continuer de monter sur la droite pour arriver au second barbelé. On l’enjambe et on longe la ligne de crête jusqu’au dernier barbelé en escabeau. On sort de ces pâturages mais un autre troupeau peut être présent. Tout en suivant la ligne de crête dans les buissons on peut surprendre très tôt le matin des chamois. Maintenat la Montagne de La Plate s’élève sur la gauche du haut de ses 1537m. Une fois en haut une croix se dresse et vous avez vue sur la vallée de la Couze Pavin et son lac.

On redescend en passant l’escabeau et vous marchez sur un versant hostile à toute végétation qui tranche avec le reste du massif Sancylien puisqu’il est recouvert de pouzzolane qui rappelle le Puy de la vache et le Puy de Lassolas. On redescend sur la droite pour suivre un sentier de gentianes pour poursuivre sur le Puy de Champgourdeix et remonter sur le Puy de la Perdrix. Un beau panorama sur la vallée de Chaudefour s’offre déjà à vous avec ses dykes comme la Dent de La Rancune et la Crête du Coq. Puis vous montez sur le Puy Ferrand (le sentier originel peut être fermé pour protéger la flore locale endémique) qui peut être accessible depuis le col de La cabane.

De ce col vous pouvez accéder au sommet du Sancy si l’abondance des touristes ne vous fait pas fuir. Ensuite vous reprenez le sentier du Pan de La Grange pour accéder au Puy de Cacadogne. Une autre perspective de la vallée avec ses dykes et rochers déchiquetés qui font le bonheur des alpinistes en hiver s’offre à vous. Vous pouvez aussi essayer de voir des marmottes, mouflons et chamois car ils se baladent sur ce versant qui abonde de recoins et cachettes ombragées.

Dirigez-vous vers le Puy des Crebasses et descendez en direction du Puy Jumel. Une variante existe en suivant le sentier de la Liadouze ou vous pouvez prolonger la rando en allant à Chambon des neige. Le chemin forestier vous fait contourner Le Puy Jumel et vous ramène vers la vallée de Chaudefour. En retournant ver le parking vous arriverez rapidement à une cascade puis à la curieuse source ferrugineuse Sainte-Anne, sodique et carbonatée. Dans plusieurs sites auvergnats, l'eau de pluie, en s'infiltrant profondément dans le sol le long des failles, s'échauffe et arrache des sels minéraux aux roches. Sous l'effet de la pression et du gaz carbonique, l'eau remonte à la surface en curieuses «fontaines salées ».

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.